ACI Technology Coût et Risques Cyber pour les PME en 2023

Coût et Risques Cyber pour les PME en 2024

Rapport & Guide complet
http://Cyrille%20Jeunehomme

Cyrille Jeunehomme - CEO d'ACI Technology

29 septembre 2023

Coût et Risques Cyber pour les PME en 2023 avec ACI TechnologyCoût et Risques Cyber pour les PME en 2024 : La Négligence Peut Être Fatale

Les PME qui négligent la cybersécurité s’exposent à des coûts exorbitants et à une cible croissante pour les cyberattaques en 2023. Il ne faut pas prendre ces coûts et ces risques à la légère

En 2002, le coût moyen d’une cyberattaque était de 4 millions d’euros pour une entreprise et 9 entreprises sur 10 ont déjà été victimes de cyberattaques

Malgré ces statistiques alarmantes, la perception du risque cyber reste largement sous-estimée. Michel Van Den Berghe, président du Campus Cyber, souligne que les attaques visant les PME ont été multipliées par quatre.

Le temps est donc venu pour les PME de prendre des mesures drastiques pour sécuriser leur environnement numérique. Afin de mettre en place les outils de défense indispensables aux entreprises, un audit de cybersécurité est indispensable en 2024.

Pourquoi les PME sont-elles les nouvelles cibles de prédilection pour les cybercriminels ?

Les grandes entreprises ont renforcé leurs mesures de sécurité, rendant la tâche plus difficile pour les cybercriminels.

La conséquence inattendue ? Ces derniers se tournent désormais vers des cibles plus vulnérables : les PME.

Les pirates informatiques utilisent des techniques de plus en plus sophistiquées, ciblant des éléments spécifiques du réseau comme les firewalls et les routeurs pour s’infiltrer discrètement.

Ils exploitent également les faiblesses au sein de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise pour accéder à leurs systèmes. Malheureusement, seulement un tiers des PME sont jugées suffisamment protégées.

Les défis de sécurité dans l’ère du Cloud Computing pour les PME

La sensibilisation aux risques cyber est plus que jamais nécessaire. Les dirigeants doivent comprendre que le numérique n’est pas seulement immatériel.

Le Cloud computing a révolutionné la manière dont nous stockons et accédons à nos données. Cependant, cette commodité a également ouvert de nouvelles portes aux cybercriminels. Voici pourquoi et comment.

Facilité d’Accès pour les Pirates

Auparavant, les hackers devaient infiltrer des réseaux d’entreprise complexes ou des systèmes d’ordinateurs individuels pour accéder à des informations sensibles. Aujourd’hui, tout ce dont ils ont besoin, ce sont les identifiants d’un compte Cloud. Si vous utilisez le même mot de passe pour plusieurs services, vous mettez en péril l’ensemble de vos données en ligne.

Cas Notables de Violations de Données

Des entreprises de renom ont été victimes de ces failles de sécurité. Par exemple, en 2016, Uber a vu les données de 57 millions d’utilisateurs compromises, y compris 1,4 million en France. Bien que cette violation n’ait pas entraîné de fraudes, ce n’est pas toujours le cas.

Les Acteurs Malveillants Se Dévoilent

Des groupes comme NSO Group, les créateurs du malware Pegasus, n’hésitent plus à revendiquer leur capacité à pirater n’importe qui via le Cloud. Leurs cibles privilégiées sont les géants du Web comme Google, Amazon et Apple, qui stockent les données de milliards d’utilisateurs.

Perception des Pirates sur la Sécurité du Cloud

96% des pirates estiment que le Cloud offre de nouvelles avenues pour le piratage. Ils considèrent également que les fournisseurs de Cloud ne font pas assez pour sécuriser ces plateformes.

En résumé, le Cloud Computing, malgré ses avantages, présente des risques de sécurité qui ne peuvent être ignorés. Il est crucial de prendre les mesures de sécurité robustes pour protéger vos données en ligne.

Les Différentes Formes de Cyberattaques : Du Ransomware aux Attaques DDoS

Les cyberattaques peuvent prendre plusieurs formes, allant du ransomware aux attaques par déni de service distribué (DDoS).

Le ransomware est particulièrement redouté car il peut chiffrer toutes les données de l’entreprise, rendant son fonctionnement impossible.

Voici la liste des attaques les plus fréquentes :

Attaques DoS et DDoS : Imaginez une foule qui bloque l’entrée d’un magasin, empêchant les clients d’entrer. C’est ce que font ces attaques à un site web ou un service en ligne.

Malwares : Ce sont des logiciels malveillants qui s’installent sur votre ordinateur sans que vous le sachiez. Par exemple, un ransomware peut verrouiller tous vos fichiers et demander une rançon pour les déverrouiller.

Phishing : Imaginez recevoir un e-mail de votre banque vous demandant de mettre à jour vos informations, mais en réalité, c’est un escroc qui essaie de voler vos données.

Téléchargement Furtif : Vous visitez un site web et sans le savoir, un logiciel malveillant est téléchargé sur votre ordinateur.

Craquage de Mot de Passe : Des hackers utilisent des programmes pour deviner votre mot de passe et accéder à vos comptes.

Injection SQL : Les attaquants exploitent des failles dans les bases de données des sites web pour voler des informations.

Attaque de l’Homme au Milieu (MitM) : Un pirate s’interpose entre vous et la personne avec qui vous communiquez en ligne pour voler ou manipuler les informations échangées.

Cross-Site Scripting (XXS) : Un hacker insère un code malveillant dans un site web que vous visitez, ce qui peut entraîner le vol de vos données.

Écoute Clandestine : Les pirates peuvent écouter ou intercepter les données que vous envoyez sur un réseau, comme vos numéros de carte de crédit.

Attaque des Anniversaires : Une technique complexe qui exploite les faiblesses mathématiques des systèmes de sécurité pour manipuler ou voler des données.

Les Solutions Existent pour votre PME : Il Est Temps d’Agir

La prise de conscience du risque cyber est en augmentation, mais ce n’est pas suffisant.

Un audit de cybersécurité peut identifier les vulnérabilités dans votre système et proposer des mesures correctives.

Cela pourrait vous sauver de pertes financières considérables et protéger la réputation de votre entreprise.

Les chiffres sont clairs : les cyberattaques visant les coût et risques cyber pour les PME en 2024 augmentent de façon alarmante et ignorer ce risque pourrait entraîner des conséquences désastreuses.

Un audit de cybersécurité n’est plus une option, mais une nécessité. Si vous n’agissez pas maintenant, vous mettez en péril l’avenir de votre entreprise.